Celui qui est chef laisse-le être un pont.

Dicton de Bran Mabinogion

Hans Christian ANDERSEN

Actualité

   

Bibliographie

Roman

  • La Pauvre Marchande d'allumettes
  • L'Improvisateur (1834-1835), deux volumes après un voyage en Italie, influencé par Germaine de Staël42
  • Conte de ma vie (1835) (autobiographie avec des allusions à la maison de réclusion d'Odense).
  • O. T. (1836)
  • Rien qu'un violoneux (1837)
  • Les Deux baronnes (1848)
  • Être ou ne pas être (1857)

Contes

  • Le Vilain Petit Canard
  • Les Habits neufs de l'empereur (ou : Les Habits neufs du Grand-Duc)
  • Le Stoïque Soldat de plomb (ou : L'Intrépide Soldat de plomb)
  • La Bergère et le Ramoneur (dont est tiré le dessin animé Le Roi et l'Oiseau de Paul Grimault et Jacques Prévert)
  • La Reine des neiges
  • La Princesse au petit pois (ou : La Princesse sur le pois, la princesse au pois, La Princesse sur un pois, ou encore, La Vraie Princesse)
  • Les Cygnes sauvages
  • La Malle volante (ou : Le Coffre volant)
  • La Petite Fille aux allumettes
  • La Petite Poucette
  • La Petite Sirène
  • Le Briquet dont l'adaptation en dessin animé date de 1946.
  • Grand Claus et Petit Claus
  • Le Crapaud
  • L'Heureuse Famille
  • La Grosse Aiguille
  • Les Fleurs de la petite Ida
  • Une semaine du petit elfe Ferme-l'Œil
  • Le Compagnon de voyage
  • La Pâquerette
  • Le Rossignol et l'Empereur de Chine

Poésie

  • Poésies (1830)
  • Fantaisies et Esquisses (1831)
  • Les Douze mois de l'année (1832)
  • Poèmes anciens et nouveaux (1847)
  • Chants et chansons patriotiques (1851)

Biographie

Hans Christian Andersen est un écrivain danois né en 1805, au sein d’une famille pauvre. À l’âge de quatorze ans il part tenter sa chance à Copenhague. Il est d’abord attiré par le chant, le théâtre puis la danse et travaille pour le directeur du Théâtre Royal, qui financera plus tard ses études.
Il commence à publier en 1822 mais son premier succès n’arrive qu’en 1830 avec son récit fantastique, Promenade du canal de Holmen à la pointe orientale d’Amagre (1830). Par la suite, il écrivit d’autres romans, des récits de voyage, des poèmes et des pièces de théâtre, mais c’est avec la publication de ses Contes pour enfants (1835), qu’il trouve le succès. Loin d’imiter Perrault, Grimm et les autres, il développe son propre style et en publiera plus de cent cinquante avant de mourir en 1875 à Copenhague.
Nous suivre
Les plus
Communauté
Catégorie de blog