Celui qui est chef laisse-le être un pont.

Dicton de Bran Mabinogion

Hommage d’un Druide à l’occasion du Lughnasadh

moisson

"Cher Monsieur McMurphy,
 
Je viens de terminer la lecture de votre ouvrage au titre de circonstance. Vous vous appropriez de très belle façon la mythologie celtique.
En lisant votre forum, j'ai appris que vous participiez au festival inter celtique de Lorient, quel plus bel hommage au Lughnasadh que ce rassemblement.
Nous ne connaissons que peu de choses sur les célébrations solaires chez les Celtes. Des monuments comme Stonehenge ou Newgrange, dans le Comté du Meath (Irlande) révèlent par leur alignement qu'une certaine forme de culte solaire éxistait jadis en Grande Bretagne et en Irlande. Toutefois, tenir ces monuments pour celtes dépend de l'opinion quant à leurs migrations, mais ceci est une autre histoire.

 
Toujours est-il que Lughnasadh est une fête qui commençait au début du mois d'août et pouvait durer deux semaines. Son nom provient du dieu Lugh, censé l'avoir introduite en Irlande. Selon ses attributs, il était considéré comme doué de nombreux talents. Cette fête était célébrée par un grand rassemblement, par de nombreuses compétitions de savoir-faire, par des marchés de toutes sortes, et par des danses, tradition ayant survécu jusqu'à l'époque moderne en Irlande et soulignée dans la pièce de théatre de Brian Friel Danser à Lughnasadh (1990).
En Irlande, elle prenait place à plusieurs endroits dont Tara dans le Meath.
En cette période vont avoir lieu les plus grands changements de climat, c'est le moment de fêter la moisson et de se préparer pour l'hiver. Elle nous ouvre la porte de l'automne...
 
Je vous souhaite donc une bonne moisson et un excellent festival.

L'homme à la ceinture bleue sous le manteau."

Nous suivre
Les plus
Communauté
Catégorie de blog